Le baguage des oiseaux

En ornithologie, le baguage est un outil prépondérant, précis et irremplaçable lorsqu'il s'agit d'étudier les oiseaux de manière approfondie. Cette technique a, du reste, apporté infiniment plus à la connaissance de la biologie des espèces que toute autre méthode appliquée à l'ornithologie.

En Guadeloupe, l'association AMAZONA a déjà bagué plus d'un millier d'oiseaux depuis 2005 et la participation de la population pour la lecture des bagues colorées ou le retour des bagues trouvées sur des oiseaux morts est indispensable.

Chaque oiseau est muni d'une bague métal et de 1 à 3 bagues couleurs. La couleur des bagues et leur emplacement sont très importants car il existe des multitudes de combinaisons possibles, chaque oiseau ayant sa propre combinaison, un peu comme l'immatriculation d'une voiture.

En Guadeloupe, et plus précisément au Gosier, à St François et à Petite-Terre, plus de 500 Sucriers à poitrine jaune ont déjà été bagués et munis de bagues couleurs. Par exemple si vous voyez un Sucrier bagué comme sur cette photo il faudra nous dire le lieu et la date de l'observation ainsi que la combinaison des bagues, ici : sur la patte gauche de l'oiseau "vert sur vert", sur la patte droite de l'oiseau "métal sur jaune". Cliquez sur la photo pour mieux voir les bagues.

Pour toute observation d'un oiseau bagué, merci de contacter:

Pour plus de renseignements sur le baguage, vous pouvez aussi consulter le site du Muséum de Paris (cf "liens")

Merci de votre précieuse collaboration pour l'amélioration de la connaissance et de la protection de nos oiseaux communs.