Petit rappel de la législation

La manipulation et le transport des espèces d'oiseaux sauvages, vivants ou morts, sont strictement interdits par le code de l'environnement. Toutefois, des dérogations peuvent être délivrées pour des recherches ou études scientifiques. La pratique de la chasse est cadrée par le code de l'environnement qui en fixe les règles, et un schéma départemental de gestion cynégétique est mis en place dans chaque département. Le préfet prend un arrêté annuel qui doit se conformer à ces règles de gestion, et fixer le cadre de la chasse. 
En cas de danger avéré ou de détresse d'un oiseau, il est nécessaire de contacter le centre de soins qui est habilité au transport des animaux en détresse. Si le centre de soins ne peut pas se déplacer, il peut vous demander d'effectuer le transport de l'animal vers eux, transport qui s'effectuera donc sous leur couvert.

Oisillon tombé du nid : que doit-on faire?

Nous pouvons tous rencontrer un jour un oisillon au sol, qui semble tout juste tombé du nid. Si notre premier réflexe est de vouloir le prendre, il faut savoir observer avant d'intervenir, et évaluer s'il est vraiment en danger, et si notre intervention ne diminuera pas au contraire ses chances de survie.

  • Evaluer les dangers potentiels : route, prédateurs (chats, mangoustes, etc.), blessure... Si le danger est réel, et que l'oisillon semble en pleine forme et bien emplumé, il vaut mieux le mettre à l'abri en hauteur, dans une cagette si nécessaire. Ses parents pourront ainsi continuer à s'en occuper et à le surveiller. Donc s'il n'est pas blessé pas besoin de se substituer à ses parents et risquer de commettre des erreurs qui lui seront forcément fatales. 

  • Si l'oiseau est blessé, il sera nécessaire de le confier au centre de soins. Ne cherchez pas à lui procurer des soins, vous pourriez agraver son état... Suivez les instructions fournies par le vétérinaire du centre de soins, notamment pour le conditionnement pour le transport, si vous devez le faire à leur demande.


Comment le mettre en sécurité? 

Munissez-vous d'un carton ou d'une cagette, placez-y une litière (papier journal, essuie-tout...). Placez l'oisillon au fond de la boîte. Si c'est possible, pendez la boîte au bout d'une branche suffisamment haute pour être à l'abri des prédateurs (1m30), dans un rayon de 30 mètres autour du lieu de la découverte. Sinon sur le bord d'une fenêtre, ou accroché à un volet, mais attention au soleil! Il faut que le carton ou la cagette soit ouverte pour que les parents puissent venir alimenter l'oisillon jusqu'à ce qu'il puisse prendre son envol lorsque ses muscles le lui permettront. Ne pas le nourrir, ni mettre de l'eau, ses parents connaissent bien ses besoins! En cas de grosses pluies vous pouvez rentrer le carton et le ressortir.
Surveillez bien sûr que les parents aient bien repéré leur progéniture et s'en occupent...

Source : "L'Oiseau Magasine" numéro 130 - printemps 2018. Article "refuges LPO" page 64 à 66

Oiseau blessé, fatigué...


Que faire lorsque vous trouvez un oiseau en détresse ou blessé?
Vous devez contacter le centre de soins SOS Faune Sauvage au 05 90 98 83 52
Pour en savoir plus :